Les Chroniques de Düérine
Avertissement sur le contenu :
Avant que vous ne continuiez plus sur le forum, nous tenons à vous avertir que cet univers est réservé à un public averti. Ce forum est fortement déconseillé aux joueurs ayant moins de seize ans (- 16 ans) de par les sujets qui y sont abordés.

À bon entendeur.



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Les Tops Sites.
Aujourd'hui à 22:19 par Tripalior Ray

» Proposition de mission
Hier à 19:55 par Tripalior Ray

»  Quête unique : Déforestation.
Hier à 19:39 par Nerlay Legaran

» [Partenaire] Langzyliah.
Sam 24 Juin 2017 - 12:51 par Nerlay Legaran

» Shêitan Saebah
Ven 23 Juin 2017 - 21:52 par Nerlay Legaran

» Absence de la Fondatrice.
Jeu 22 Juin 2017 - 20:30 par Nerlay Legaran

» Rp avec Neracto !
Mar 13 Juin 2017 - 16:29 par Neracto Phiaron

» Liens de Neracto
Mar 13 Juin 2017 - 16:21 par Neracto Phiaron

» Quête unique : Chasse aux transformés.
Sam 10 Juin 2017 - 19:03 par Nerlay Legaran


Partagez | 
 

 [2] Les Adranirs.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Prestige :
60 / 6060 / 60
Destinée :
45 / 4545 / 45
Mon Expérience : 131
Sans-Visage
Voir le profil de l'utilisateur


Informations de comptes
Mon rythme de jeu: Une dizaine de lignes minimum par messages. Peut intervenir dans n'importe quel rp avec ou sans l'approbation des joueurs et sur demande spécifique d'un joueur.
Mes autres comptes:
"Pour vous desservir !"
Sam 18 Mar 2017 - 14:04



Adranir.

Les adraniens sont la « souche » des elfes, ceux n'ayant pas succombé à la profanation de l'Arbre Monde. Leur rigidité vis-à-vis de la dépendance au larius fait trembler les autres peuples, ils n'auront aucune compassion et seront implacable s'ils doivent rechercher et exécuter une personne sur le point de succomber et perdre toute humanité. La forêt des songes est leur demeure et ils veillent sur l'Arbre Monde comme si c'était la prunelle de leurs yeux.

Particularités du peuple :
- Localisation : un peu partout sur le continent Lénöesda.
- Ville principale : Elálndir.
- Population : environ 50.000.
- Magie de prédilection : Druidisme et Arcane.

Particularités physique :
Pour qu'un elfe puisse prétendre être un adranien, il doit avoir une peau à la blancheur immaculée et ne pas montrer des signes de dépendance au larius. Il est de coutume que les adraniens conservent de long cheveux, la rumeur dit que les premiers signes d'une dépendance sont visible sur les cheveux en tâches sombres avant de recouvrir toute la chevelure et s'étendre au corps. C'est pour cela que les adraniens ont des couleurs naturels clair pour mieux détecter les premiers signes. En terme de mode vestimentaire, le peuple apprécie la qualité et les étoffes cher à l'achat, comme la soie, le cachemire ou encore le velours. Chaque vêtement est confectionné à la main et sur-mesure à l'image de la personne qui commande. Il en va de même pour les armures, autrefois forgé par les nains, les elfes ont appris l'art de manier la forge et le marteau, leurs armures sont resplendissantes, du raffinement sur les gravures et l'utilisation des métaux.  

Hiérarchie et classes sociales :
Le peuple respecte une hiérarchie stricte, il n'est pas possible pour un citoyen d'oser déranger le Haut Conseil sans avoir demandé audience auprès des Prêtresses d'Eöwyn par exemple. Les nobles vivent séparément du reste de la population et occupent des posts plus prestigieux socialement parlant.

- Haut Conseil : formé de deux hommes et deux femmes, ils ont pour mission de gérer les intérêts du peuple, de promulguer les lois, de prendre toutes les mesures adéquates en ce qui concerne la protection et la sauvegarde de l'Arbre Monde.

- Protecteur : bataillon militaire d'élites, ils ont pour mission de veiller à l'ordre et la paix en Lénöesda. Ils ont aussi pour tâche de trouver tous les êtres dépendant au larius prêt à basculer et devenir des êtres dépourvues d'humanité pour mettre fin à leur vie.

- Sentinelle : bataillon militaire qui a pour mission de protéger le peuple, la ville principale, la forêt des songes et l'Arbre Monde.

- Prêtresse d'Eöwyn : c'est l'ordre religieux du peuple, il a pour tâche d'apporter la compassion, l'aide et l'amour d'Eöwyn à chaque personne.

Les classes sociales :
- Noblesse (noble) : Leur richesse les caractérises, ainsi que le fait d'occuper des postes et grades haut dans la hiérarchie de l'organisme. Il est donc possible d'acheter un titre de noblesse et d'entrer dans cette caste. Néanmoins, il y a une condition impérative : n'avoir aucun membre de sa famille dépendant au larius. Cette condition peut aussi faire perdre le titre de noblesse à la famille et lui faire perdre toutes ces richesses accumulées en dédommagement au peuple.

- Peuple (citoyen) : Considéré comme, le « petit peuple » par les nobles, cette caste regroupe la classe moyenne et pauvre du peuple. La majorité vit de leur travail et fait vivre l'économie du peuple.

- Paria (Hors-la-loi) : Ils ont transgressé une loi, voir plusieurs, ou alors ils sont considérés comme à risque de par leur très forte dépendance, ils n'ont autres choix que de se cacher des Protecteurs.

Application de la justice :
C'est l'ordre des Prêtresses d'Eöwyn qui s'occupe de la cérémonie du jugement. Le prévenu est placé au centre du temple du jugement, devant le Saint Cristal, les trois Grandes Prêtresses se placent autour et prononcent un cantique à la gloire d'Eöwyn. Si le Saint Cristal s'illumine, alors Eöwyn a jugé le prévenu coupable, a contrario, s'il ne s'illumine pas, le prévenu est jugé innocent par la déesse mère.

Les sanctions sont multiples et s'adaptent aux chefs d'accusation. Cela peut aller de simples travaux d’intérêts généraux à la peine de mort, mais le plus souvent, c'est le bannissement du peuple et l'obligation de vivre en Paria.

Croyances :
Les adraniens sont extrêmement croyants et ont la fois la plus inébranlable en vers Eöwyn et les autres dieux. La tradition veut que chaque membre du peuple prie tous les soirs, avant de se coucher, la déesse mère pour la remercier de leur permettre d'être les plus pures.

Eöwyn - déesse mère
Créatrice de toute vie en Düérine, elle est la mère de chaque êtres vivant. Aujourd'hui devenue l'Arbre Monde, elle nourrit la terre en magie et ainsi continue de protéger ces créations et enfants.

Myllssá - déesse de la faune et de la flore
Elle est la gardienne des druides, de la faune et de la flore. Sa tâche est de protéger la nature de toute corruption au larius, ce qui s'avère être des plus compliqué depuis la profanation de l'Arbre Monde.

Eärion - dieu de la beauté
Il est le gardien de la beauté des Adranirs, il accorde sa bénédiction à tous les êtres purs de toute dépendance.

Elyldor - dieu du juste
Connu pour sa grande sagesse, Elyldor est toujours du côté des justes et leur offre sa bénédiction. Il se raconte qu'il aiderait Eöwyn lors des jugements.

Nÿrá - déesse de la mort
Elle accompagne les mourants de l'autre côté s'ils n'ont plus rien à accomplir en Düérine. Si Nÿrá juge qu'un mourant a encore sa place en ce monde, elle le laissera en tant qu'ombre vagabonde jusqu'à ce qu'il trouve le moyen de revenir ou alors fera acte généreux en lui laissant la vie.

Relations Hommes et Femmes :
Il est bon ton de dire que chez les adraniens la parité homme et femme est respectée, en surface seulement et pour donner bonne image du peuple. La réalité est toute autre quand on entre dans l'intimité des foyers. L'homme a toujours le dessus lorsqu'il s'agit de prendre les décisions en matière de décisions qui concerne son foyer, la femme étant relégué aux tâches les plus ingrates de la tenue d'une maison.

Les femmes ont le droit de travailler et d'accéder à des postes plus ou moins importants, cependant, elles ne peuvent espérer accéder à de hautes fonctions en dehors de l'ordre des Prêtresses d'Eöwyn, qui est exclusivement féminin. L'argent qu'elles gagnent ne leur appartient pas, ils reviennent automatiquement au chef de la famille ou à son mari. Une loi protège les hommes du peuple qui battent leur femme dans le cadre familial, loin des regards de la foule.


L'éducation débute vers le quarante cinquième anniversaire et durera environ quinze années, celle-ci comprendra notamment l'apprentissage de la lecture, de l'écriture, de la gestion et la comptabilité. Ce sont les Prêtresses d'Eöwyn qui ont la charge d'inculquer les valeurs aux jeunes générations et les classes ne sont pas mixte. La première mission de l'ordre est d'inculquer que la femme est aux services de son mari et de sa famille, les filles apprennent donc à tenir une maison et quelque rudiment de gestion et de comptabilité pour aider à la tenue d'un commerce. Les garçons reçoivent une éducation plus poussée en matière de gestion, comptabilité, politique, ainsi que des formations au maniement d'armes.

Mais le fait d'autoriser en surface la parité homme et femme a donné quelques idées à certaines. Alors commença une gronde féminine, réclament que la parité et l'égalité des sexes soient effectives à tous les niveaux de la société. Malheureusement pour ses femmes, il n'est pas aisé d'effacer plus de deux mille ans d'éducation patriarcale. Les plus virulentes ont été jugées « fendndir », qui veut dire femme hystérique en elfique, et donc condamné à subir des coups de fouet jusqu'à ce qu'elles ne soient plus jugée en tant que tel, la plus part ont succombé à leurs blessures ne voulant renoncer à l'émancipation. Les autres se sont pliées à nouveau au modèle du peuple. Mais l'idée était lancée, l'émancipation de la femme, l'égalité des sexes. Aujourd'hui, les femmes souhaitant s’émanciper doivent vivre en paria hors d'Elálndir, mais la plus part se le sont juré : elles arriveront à faire changer l'opinion publique et libérer les femmes de leurs chaînes.

Fêtes et événements importants :
Célébration d'un mariage : les cérémonies se passent au temple d'Eöwyn en présence d'une Prêtresse. Les futurs époux prononcent leurs vœux devant le Saint Cristal, la prêtresse en charge de la cérémonie bénit les mariés et prononce un quantique parlant de bonheur, de loyauté de la femme envers son époux et de fertilité. Suite à cette cérémonie, les familles et les proches fêtent cela dans l'intimité d'un des deux foyers. Une dot est mise à disposition pour les invités, chacun y met en fonction de sa bourse, celle-ci permettra au nouveau couple de s'installer ensemble.

Cérémonie mortuaire : le corps du défunt est submergé dans le lac entourant l'Arbre Monde, durant se laps de temps la prêtresse en charge des obsèques chante un cantique demandant à Eöwyn d'accueillir son enfant à ces côtés. Puis le défunt est brûlé à la nuit tombée, la famille, les proches et tous ceux souhaitant se recueillir peuvent y assister. Les cendres sont ensuite remises à la famille qui peuvent les garder, les enterrer ou alors les disperser.

Le festival de la pureté : ce festival a lieu lors de Numérur, il célèbre la pureté du peuple et sa non-dépendance au larius. Il dure toute la saison, chacun faisant des offrandes à l'Arbre Monde et aux dieux et déesses de leur choix. Le soir des banquets sont organisé pour partager entre chaque membre du peuple, les membres du Haut Conseil sont aussi présents mettant de côté leurs prérogatives le temps des célébrations.  

Relation avec les autres peuples :
De base, les adraniens sont méfiant en vers tous les autres peuples, d'avantages en vers les séléretiens.

Une alliance commerciale a été mise en place avec les nains et les farundiens, ainsi qu'un pacte de non-agression en vers les haaglossiens tant qu'ils ne s'approchent pas d'Elálndir et qu'ils ne pénètrent pas la forêt des songes.

Depuis les rumeurs disant qu'une bande de nesh'maliens parcourrait de nouveau les terres sauvages, aucun contact n'est autorisé, il doit être rapporté immédiatement à un membre des Protecteurs leur localisation pour mettre fin à leur méfait.

(c)Codage Les Chroniques de Düérine.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Prestige :
60 / 6060 / 60
Destinée :
45 / 4545 / 45
Mon Expérience : 131
Sans-Visage
Voir le profil de l'utilisateur


Informations de comptes
Mon rythme de jeu: Une dizaine de lignes minimum par messages. Peut intervenir dans n'importe quel rp avec ou sans l'approbation des joueurs et sur demande spécifique d'un joueur.
Mes autres comptes:
"Pour vous desservir !"
Jeu 20 Avr 2017 - 9:15



Statistiques du peuple


Homme : 0 ; Femme : 1
Classes sociales :
- Noble : 0
- Citoyen : 1
- Hors-la-loi : 0

Membres du Haut Conseil :
- Place libre.
- Place libre.
- Place libre.
- Place libre.

Membres des Protecteurs :
- Général : Place libre.
- Général de division 1 : Place libre.
- Général de division 2: Place libre.
- Soldat de division 1 : Places illimitées.
- Soldat de division 2 : Places illimitées.

Membres des Prêtresses d'Eöwyn :
Grande prêtresse : Place libre.
Prêtresse : Places illimitées.

Membres des Sentinelles :
- Général : Place libre.
- Général de division 1 : Place libre.
- Général de division 2: Place libre.
- Soldat de division 1 : Places illimitées.
- Soldat de division 2 : Places illimitées.


(c)Codage Les Chroniques de Düérine.
Revenir en haut Aller en bas
 
[2] Les Adranirs.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Düérine ::  :: Guide de l'univers :: Les Races&Peuples-
Sauter vers: