Les Chroniques de Düérine
Avertissement sur le contenu :
Avant que vous ne continuiez plus sur le forum, nous tenons à vous avertir que cet univers est réservé à un public averti. Ce forum est fortement déconseillé aux joueurs ayant moins de seize ans (- 16 ans) de par les sujets qui y sont abordés.

À bon entendeur.



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» [Partenaire] RPG Chevalier.
Mar 18 Juil 2017 - 5:44 par Invité

» Valaraukar Cirth
Ven 14 Juil 2017 - 23:54 par Shêitan Saebah

» Liste des personnages déjà présent sur un avatar.
Ven 14 Juil 2017 - 22:59 par Shêitan Saebah

» Rp avec Neracto !
Ven 14 Juil 2017 - 22:57 par Shêitan Saebah

» Contacts - Shêitan Saebah
Ven 14 Juil 2017 - 22:48 par Shêitan Saebah

» [Partenaire] Quederla.
Mer 12 Juil 2017 - 13:30 par Nerlay Legaran

» Rumeur sur les nesh'maliens.
Mer 5 Juil 2017 - 16:30 par Tripalior Ray

» Proposition de mission
Mar 4 Juil 2017 - 14:26 par Nerlay Legaran

» Absence de la Fondatrice.
Lun 3 Juil 2017 - 12:48 par Nerlay Legaran


Partagez | 
 

 Elendil T. Valayann

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Invité


Invité
Lun 15 Mai 2017 - 2:10


Identité

Sexe - Masculin.
Âge - 847 ans.
Race - Elfe.
Peuple - Adranir.
Date de naissance - Un Taelgrin de Cilir, douzième jour du mois et cinquième de Vilma.
Lieu de naissance - Elálndir.

Situation actuelle

Classe sociale - Noble.
Lieu d’habitation - Elálndir.
Orientation sexuelle - Bisexuel.
Situation maritale - Célibataire.
Métier - Général de la Première Division des Protecteurs.

Magie

Pour Elendil, le Druidisme se compose de trois branches d'étude. Il existe l'élément Terre, lequel il n'a jamais étudié et ne maîtrise absolument. Ensuite, il y a la flore, la maîtrise des fleurs, des plantes, des arbres. Dans ce domaine, l'Elfe s'est vu quelques succès encourageants. D'ailleurs, lorsqu'il se concentre un peu trop, sans qu'il ne s'en rende compte, quelques fleurs lui poussent dans les cheveux. Finalement, et c'est là que le Général a fait ses lettres de noblesse, il y a la faune. Appeler à l'aide, calmer une bête, il est capable d'étendre son réseau très largement. Il est même dit que l'Elfe, à force d'étude et d'isolement,
a dépassé ce stade, fusionnant avec son animal de prédilection : l'aigle. Mais l'effet serait dévastateur sur le corps, commençant d'abord par une éruption sanguinaire au niveau du nez, puis entre les lèvres. Alors à bout de souffle, il serait trop faible pour bouger. Mais ceci serait encore qu'à l'état de rumeurs.

Inventaire

Dans ses biens les plus précieux, Elen' possède deux épées manufacturées par un grand Maître. Cadeau de sa mère, l'épée longue,
et courte, sont toutes les deux extrêmement tranchantes. Manche fait sur mesure,
elles sont adaptées à son style aérien. Pour lui, sa mère l'accompagne dès l'instant où ses doigts glissent et ressentent le manche.

En cas de départ :

Que faisons-nous de votre personnage ?
[] L'ajouter aux PNJs.
[] Le considérer disparu.
[X] Le considérer mort.


Elendil T. Valayann

« Pour connaître la paix, il faut avoir connu la guerre. »

Physique

Malheureusement pour Elendil, sa haute naissance n'épargna pas pour autant son code génétique. Premier enfant d'une future fratrie,
il serait la première déception de son père, très tôt, en raison de ce que la nature lui avait donné. Des yeux blancs, vides, lui empêchèrent, à jamais, de découvrir les couleurs du monde. Il ne vit jamais sa mère, ou son père, sa soeur ou son frère. Seule l'obscurité habitait la blancheur d'un regard vide. Le désamour paternel vint à s'accroître lorsque ses cheveux poussèrent. Loin de la pâleur des Adranirs, loin de cette norme qui excluait, l'enfant noble devrait vivre d'une chevelure aux couleurs des arbres. Alors à peine âgé de quelques années, l'enfant fut ignoré de son père, qui vint même à maudire sa femme. Cette malédiction conduisit la famille à s'agrandir, jusqu'à obtenir, comme troisième enfant, le fils tant désiré. Et ce qui devait nourrir la peur de son père, serait l'amour de sa mère.

Du haut de son double mètre trente-deux, Elendil surpasse ses deux parents, ainsi que sa soeur et son frère. Pourtant, il serait difficile de l'accuser de jouer de cette hauteur pour observer le monde d'un oeil condescendant. S'il a longtemps poussé,
il n'a pas suivi la même courbe. Incapable de prendre le moindre gramme, même s'il le désirait, l'Elfe ne pèse que, difficilement, les nonantes kilos, rendant son corps agile pour sa taille. D'ailleurs, lorsqu'il s'entraîne, chacun a appris à découvrir un style élégant et souple, loin de la puissance que l'on pourrait atteindre de sa taille.

Le Général n'a jamais été un grand amateur des armures sophistiquées. Préférant un ensemble léger, son équipement se compose majoritairement de quelques plaques protégeant son torse et ses épaules. Malgré son statut et sa fonction, il préfère une tenue plus civile et simple, loin des fioritures de nombreux citoyens. Finalement, l'Elfe est, aussi, rarement vu portant des chaussures. De par sa cécité, il a appris à ressentir l'environnement par ses pieds.

Mental


Clément - Direct - Stratège
Borné - Désobéissant - Râleur
Ambitieux

UC

Biographie

Chapitre I - La désapprobation d'un père, l'amour d'une mère, la cécité d'un enfant.

Il était une fois, deux Elfes qui s'aimaient. Deux êtres de haute naissance, à qui les étoiles avaient souri. Deux Grands qui, en plus d'un mariage stratégique, avaient trouvé le partenaire idéal. Ceci aurait pu être une belle histoire, celle d'un couple parfait, celle d'une passion régnante. Pourtant, lorsqu'ils eurent leur premier enfant, Elendil, le couple ne fut plus ce qu'il était. Il ne devint qu'une histoire politique et familiale, loin de l'amour flamboyant qu'ils vécurent durant tant d'années.

Il était le fils d'Uinen et Nandor, deux nobles Elfes. Sa mère possédait une série de boutiques, ainsi que quelques bâtiments loués. Unique héritière d'un empire familial, elle se fit surtout un nom par son sourire et sa délicatesse. Pourtant, chacun connaissait aussi son mauvais caractère. Elle détestait répéter ou que quiconque remette en cause ses dires. Uinen était une femme forte, au tempérament trempé, mais qui avait aussi appris à s'effacer, d'abord pour son père, puis son mari. Elle était devenue telle une ombre, dans une société qui, déjà un millénaire auparavant, ne pouvait voir une femme aussi puissante. Il y avait Nandor, un homme robuste, construit par la Grande Guerre, marqué à jamais par les événements du passé. Nandor avait été un Sentinelle, et avait toujours nourri l'espoir de devenir un jour un Protecteur. Mais, échouant à plusieurs reprises, il avait abandonné toute carrière militaire. Il s'était alors contenté d'être l'homme d'affaires que sa femme créait.

Et Elendil était né. Sur lui reposait toutes les ambitions manquées, tous les rêves d'une vie riche et luxuriante. Sur lui, son père voyait l'homme qu'il aurait aimé être. En lui, sa mère lui souhaitait une vie pleine de rencontres, loin des préoccupations des Citoyens. Mais, déchantant, l'enfant était maudit. Non seulement, il possédait une chevelure brunâtre, mais, aussi, était aveugle. Nandor, plein de colère, se jeta sur sa femme, la prenant sans son consentement. Il la fit sienne, une nouvelle fois, et, durant cet acte forcé, l'engrossa une nouvelle fois. Mais la déception fut encore plus grande lorsque, à l'accouchement, le visage d'une fille apparut. Cela en fut trop pour cet homme qui voulait le monde et le voyait, sans cesse, lui être enlevé.

Oilossë, sa soeur, devint rapidement une véritable complice et, très tôt, se découvrit un côté protecteur envers son grand frère albinos. Douce, elle se fit rapidement un nom au sein de la maisonnée et dans les environs pour son sourire radieux, son regard pétillant et son mot toujours juste.

Finalement, le dernier enfant de la fratrie, Argawaen, n'était son frère que par leur lien paternel. Car, durant de longs mois, son père vit une autre femme, jusqu'à obtenir l'enfant désiré. Il obligea sa femme à l'accepter comme son propre enfant et fit disparaître celle qui, au final, n'avait servi qu'à donner naissance à l'enfant désiré. Argawaen était le portrait de leur père. Le visage rapidement endurci par les heures passées avec son père, il souriait peu. Silencieux par nature, son regard était celui de ceux qui jugent constamment. Aussi, très tôt, les deux frères viendraient à se considérer rivaux, chacun voulant l'amour de leurs parents.

- Les Prêtresses d'Eöwyn, la découverte des premiers instants charnels.

- Conflit paternel, la fratrie se scinde.

- La fuite du domicile familial, la découverte d'une nouvelle famille au sein des Sentinelles.

- Retrouvailles et implosion de la cellule familiale, l'émergence d'ambitions.

- Les Protecteurs, des ambitions acquises, une bisexualité assumée.

- Général de la Première Division.

- L'émergence des groupes féministes et le partage des idées.

(c)Codage en LS sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Race : Elfe
Peuple : Adranir
Classe sociale : Citoyen
Magie : Arcane (vent et eau)
Prestige :
5 / 605 / 60
Destinée :
20 / 4520 / 45
Notoriété : 5
Influence : 0
Mon Expérience : 310
Mon inventaire : - Sceptre permettant de canaliser les sorts.
- Epée des Protecteurs.
Nerlay Legaran
Voir le profil de l'utilisateur


http://chronic-duerine-rpg.actifforum.com/t302-nerlay-legaran#1002

Informations de comptes
Mon rythme de jeu: Je fais un minimum de 10 lignes par messages et j'essaye de répondre une à deux fois par semaine minimum, sinon c'est celons mon temps et mon imagination.
Mes autres comptes:
"Grand voyageur"
Lun 15 Mai 2017 - 9:53

Bien le bonjour et bienvenue sur nos terres. Coupains

La magie, c'est ok pour moi. Je te souhaite bon courage pour la suite de ta présentation et au plaisir de te lire et de rp ensemble.

Si tu as d'autres questions, tu sais où me trouver.


Couleur des paroles de Nerlay : #e5f2d8
Revenir en haut Aller en bas
 
Elendil T. Valayann
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Etoile d'Elendil
» tuto Elendil
» Tombeau d'Elendil !!
» Eàrànë Elendil
» Tári Elendil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Düérine ::  :: Mémoires de Düérine :: Mémoires désuètes-
Sauter vers: