Les Chroniques de Düérine
Avertissement sur le contenu :
Avant que vous ne continuiez plus sur le forum, nous tenons à vous avertir que cet univers est réservé à un public averti. Ce forum est fortement déconseillé aux joueurs ayant moins de seize ans (- 16 ans) de par les sujets qui y sont abordés.

À bon entendeur.



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Okha Ag Bekkai (en construction)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Invité


Invité
Mar 30 Mai 2017 - 16:13


Identité

Sexe - Masculin
Âge - Ecrire ici.
Race - Humain
Peuple - Farund
Date de naissance - Ecrire ici.
Lieu de naissance - Ecrire ici.

Situation actuelle

Classe sociale - Peuple
Lieu d’habitation - Formellement Noblebrume
Orientation sexuelle - Hétéro
Situation maritale - Ecrire ici.
Métier - Caravanier

Magie

Croyance druidique Farund ordinaire,
sans entraînement particulier

Inventaire

Chameau à fourrure
Arc court
Cimeterre

En cas de départ :

Que faisons-nous de votre personnage ?
En fonction des besoins de l'administration :
Si le personnage est utile, PNJ
Sinon mort ou disparu


Okha Ag Bekkai

« Mieux vaut marcher sans savoir où aller que rester assis sans rien faire. »

Physique

Ecrire ici entre les balises.

Mental

Ecrire ici entre les balises.

Biographie


Il y avait fort longtemps que les Farunds avaient abandonné le désert. Okha ne saurait dire quand. Son père, Bekkai, n'avait pas connu le désert, et le père de son père, Khabte, ne l'avait pas connu non plus. Pour autant, il était resté dans le coeur des Farunds une nostalgie du désert. Ne dit-on pas que les terres tempérées sont faites pour que les hommes y vivent, et que le désert est fait pour que l'homme y trouve son âme... ? Il était resté une nostalgie du désert chez les Farunds qu'on trouvait dans chaque instant de la vie. C'était le vêtement traditionnel, le sarouel et les chemises amples, qui dans leur conception n'étaient guère adaptés aux marécages infestés d'insectes. C'était dans les mots, dans les voix, dans les yeux. C'était dans la solidarité clanique, qui ne semblait guère convenir aux murs de Noblebrume. C'était dans les histoires... Les chansons Farunds parlaient des vents de sable, parlaient de la brûlure du soleil, et parlaient des gens qui passent. Car le désert n'appelle que les nomades.

Rien n'aurait appelé Okha à partir. Ses parents étaient aimants. La forge de son père ne manquait pas de clients, et, s'il était le troisième de sa fratrie, Okha aurait trouvé une place parmi les artisans de Noblebrume. Mais, si ses frères ont rapidement marché dans les traces de leur père, Okha lui n'avait pas d'yeux pour le travail de la forge. Au contraire, il regardait les lames achevées avec envie. Adulte encore, il peut raconter la rouste qu'il reçut lorsqu'il s'empara d'un de ces cimeterres que son père vendait parfois à des nobles. C'est un de ces nobles qui un jour s'enquit de l'intérêt du turbulent cadet à Bekkai Ag Khabte. L'homme était d'âge mûr, et son chèche cachait mal une longue balafre par-dessus son arcade gauche. On pourrait s'étonner qu'un noble converse avec un homme du peuple, mais cela serait mal comprendre la société Farund. Un noble ne naît pas toujours noble, car quiconque accomplit un exploit digne de ce rang est anobli. Et il est un lien social plus important que la classe : le clan. Or, Iklan Ag Ahu était du clan Tamajag, celui d'Okha et des siens. Iklan Ag Ahu revint à la forge, cette fois non pas pour l'ouvrage de Bekkai, mais pour rencontrer Okha. Pendant quelques années, il vint ainsi parfois une fois la semaine, parfois plusieurs fois, et il initia le jeune Farund aux armes rudimentaires.

C'est toutefois le seul enseignement militaire qu'Okha reçut : un solide apprentissage des armes Farund. Il n'avait pas de diplôme, et pas vraiment de recommandation sur laquelle s'appuyer - Okha en aurait toutefois pu demander à son maître. S'il s'était adressé aux Sentinelles, il aurait été engagé sur les bases de ses capacités, mais il aurait fallu faire ses preuves depuis les plus bas échelons. Et la discipline n'était pas le fort d'Okha. Ce n'était de toute façon pas le métier des armes qui attirait le jeune homme, c'était le songe des chansons de sa mère. Celles qui parlaient des vents de sable, de la morsure du soleil, du regard dans les étoiles et de l'incessant mouvement des hommes. Il n'était pas d'un physique de héros, et ses frères aînés avaient eu trop d'ascendant dans les bagarres d'enfant pour qu'Okha eût la foi qu'il le pouvait devenir. Mais il voulait quitter la bonhomie de la vie de Noblebrume, de la forge au maniement de laquelle son père avait renoncé à lui en transmettre le savoir et du quotidien.

Sans guère de débat ni surprise, devant les larmes retenues de sa mère et le regard convenu de son père, il annonça son intention de partir, de se faire engager dans une caravane. Bekkai était un homme juste. Il ne savait si le cadet de sa progéniture reviendrait vivant de ses trépidations, et comme les aînés hériteraient de la forge, il offrit à Okha un chameau.

(c)Codage en LS sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Race : Elfe
Peuple : Adranir
Classe sociale : Citoyen
Magie : Arcane (vent et eau)
Prestige :
5 / 605 / 60
Destinée :
20 / 4520 / 45
Notoriété : 5
Influence : 0
Mon Expérience : 310
Mon inventaire : - Sceptre permettant de canaliser les sorts.
- Epée des Protecteurs.
Nerlay Legaran
Voir le profil de l'utilisateur


http://chronic-duerine-rpg.actifforum.com/t302-nerlay-legaran#1002

Informations de comptes
Mon rythme de jeu: Je fais un minimum de 10 lignes par messages et j'essaye de répondre une à deux fois par semaine minimum, sinon c'est celons mon temps et mon imagination.
Mes autres comptes:
"Grand voyageur"
Mer 31 Mai 2017 - 11:15

Je te souhaite bon courage pour ta fiche et si de nouvelles questions te vienne en tête vient me les poser. :)

Par contre, j'aimerais un éclaircissement sur ton Avatar, je croit que c'est une photo, non ? Sur L.C.D, seul les images de type Digital Art, Semi-Réaliste et Manga sont autorisé. Les sites DéviantArt et Zérochan ont une grosse banque d'images dans ses trois types. :)


Couleur des paroles de Nerlay : #e5f2d8
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité


Invité
Jeu 1 Juin 2017 - 16:47

C'est une photo, je la trouvais assez jolie. Mais pas de problème pour le digital art. Je continuerai donc de glaner.

Y a-t-il d'autres règles concernant les avatars ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Race : Elfe
Peuple : Adranir
Classe sociale : Citoyen
Magie : Arcane (vent et eau)
Prestige :
5 / 605 / 60
Destinée :
20 / 4520 / 45
Notoriété : 5
Influence : 0
Mon Expérience : 310
Mon inventaire : - Sceptre permettant de canaliser les sorts.
- Epée des Protecteurs.
Nerlay Legaran
Voir le profil de l'utilisateur


http://chronic-duerine-rpg.actifforum.com/t302-nerlay-legaran#1002

Informations de comptes
Mon rythme de jeu: Je fais un minimum de 10 lignes par messages et j'essaye de répondre une à deux fois par semaine minimum, sinon c'est celons mon temps et mon imagination.
Mes autres comptes:
"Grand voyageur"
Jeu 1 Juin 2017 - 17:06

Merci. :) Alors, les avatars doivent être à la taille de 200 pixels de largeur et 350 pixels de hauteur. Je peux redimensionner s'il le faut. Et toutes images ayant des poses un peu trop suggestives, des vêtements légers ou encore la vision de parties intimes sont interdites. Cela sera tout pour les avatars. ^^


Couleur des paroles de Nerlay : #e5f2d8
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité


Invité
Dim 4 Juin 2017 - 19:11

Avatar à jour. Il a la pommette un peu tuméfiée Doute mais je ne pouvais pas laisser la cicatrice. Aussi, un peu déçu de mon découpage qui ne garde pas le cimeterre (on n'en voit qu'un morceau de lame), mais le design de son armure était trop chargé à mon goût.

Si ça convient, je reprendrai la suite de sa biographie !
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 
Okha Ag Bekkai (en construction)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Flou de Preval irrite le Bresil pour la construction d'une centrale éléctrique
» Project d'un construction d'un chemin de fer reliant Haïti à la Dominicanie
» Le droit de construction et de réparation interdit !
» Petition pour la construction de minas tirith
» Construction du Parc Quisqueya, version caribéenne de World Disney en Haïti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Düérine ::  :: Mémoires de Düérine :: Mémoires désuètes-
Sauter vers: